Langue active :FR

  • Imprimer

Solidarité

Célébration du 102 ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918 sans public

Hommage à Samuel PATY

Source RL

 

Le 21 octobre à 18h, ce sont près de 70 personnes qui sont venus rendre hommage à Samuel Paty dans l’ancienne cour de récréation des grandes sections.

Samuel PATY a été sauvagement assassiné près de son collège où il enseignait l'histoire et la géographie.

C’est la liberté d’expression et le principe de laïcité chèrement acquis au cours de notre histoire qui sont mises en cause.

C’est intolérable, et rien ne justifie qu’un enseignant, un journaliste, un gendarme, un chef d’entreprise, un artiste ou tout simplement un jeune assistant à un concert, perde la vie au motif qu’il incarnerait le mal occidental aux yeux des tenants d’un islamique fanatique.

Nous devons rester mobilisés, pour défendre la liberté d’expression, le droit d’enseigner la liberté de penser, d’écrire et notre modèle de laïcité.

Ensemble continuons à exprimer notre profond soutien à nos enseignants qui ont pour mission de former le citoyen de demain.

La retraite a sonné pour Marie-Louise Barthélémy, fonctionnaire territoriale

Article du 13 octobre 2020 RL

 

Depuis le 1er  septembre, l’heure de la retraite a sonné pour Marie-Louise Barthélémy, fonctionnaire territoriale.

Sa carrière a débuté par un préapprentissage à la droguerie Fabert. Elle a cessé de travailler durant 15 ans, afin d’élever ses trois enfants.

Mme  Barthélémy a repris une activité comme aide-ménagère et en 2002 a été embauchée à mi-temps, comme agent d’entretien à l’hôpital Bon-Secours par la société Onet.

Le retour dans son village natal

Native d’Amanvillers, la famille vient s’y installer en 2004. Une grande joie pour elle. En 2008, durant son temps libre, elle a effectué des remplacements pour l’entretien des écoles, de la mairie et de la bibliothèque.

En 2011, elle obtient un CDI de 20 heures, puis par la suite un de 35 heures et a été affectée à l’entretien des bâtiments : gymnase, vestiaires du football, club house, foyer de la résidence autonomie, atelier municipal et a effectué divers remplacements.

Un nouveau maire était-il synonyme de changement ?

« En 2014, mes horaires ont été modifiés. Je travaillais en journée continue de 6h à 13h, puis suis passée de 7h à 12h et de 13h à 15h. Je m’y suis adaptée. En 2015, je suis enfin devenue titulaire stagiaire et un an plus tard, ma titularisation dans la fonction publique m’octroyant une sécurité d’emploi et des primes. »

Vous travailliez seule ?

« J’organisais ma répartition des tâches. J’aimais mon travail. J’étais vraiment bien et le pratiquais avec rigueur. Je savais comment il était fait. Durant les vacances, mon secteur était nettoyé à fond. Mes employeurs ne m’ont jamais fait de remarques sur mon travail. »

Comment se passent vos journées à présent ?

« L’activité me manque, je ne peux pas rester sans rien faire, donc j’ai fait un grand rangement dans ma maison. Je m’adonne aux tableaux en perle et si le temps le permet, je pars en balade avec mon époux. Pour le moment, j’ai très peu de projets, je dois entrer à l’hôpital pour une greffe de rein, le donneur est mon mari. Et si tout se passe bien, j’irai voir mes petits-enfants en Bretagne plus souvent. »

Une commémoration de la victoire du 8 mai 1945, pas comme les autres !

Compte-tenu de la situation exceptionnelle liée à la crise sanitaire actuelle due au COVID-19 et des mesures de confinement, la cérémonie du 75ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945 s'est tenue en comité restreint à Amanvillers.

Pour évoquer ce souvenir glorieux de la Victoire du 8 mai 1945, un petit comité composé de Madame le Maire, de Louis Laurillard, Président de l'UNC (Union Nationale des Combattants) et Souvenir français et d'un Porte-drapeau, a déposé une gerbe aux Monuments aux Morts, dans le strict respect des mesures barrières.

La cérémonie n'était pas ouverte au public. Mais pour s'associer à cette manifestation, en plus du pavoisement des édifices publics aux couleurs nationales, la population était aussi encouragée à pavoiser fenêtres et balcons...pour un hommage silencieux et pour se souvenir ensemble de notre histoire.

Pavoisement des édifices publics :
8 mai : 75ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945
9 mai : Journée de l'Europe ; anniversaire de la déclaration de Robert Schuman du 9 mai 1950
10 mai : Commémoration en France métropolitaine de l'abolition de l'esclavage

Message du Président de la République   ICI

Secouristes Sans frontières sur le front contre le Covid 19

L’ONG Secouristes sans frontières mobilise ses équipes de bénévoles pour aider les personnels soignants dans leur combat contre le Covid 19. Marianne Angeloni, présidente de Secouristes Sans frontières dont le siège national est à Dijon, et son époux Dominique, président pour la région Lorraine, basé, 5 allée Champ-Banal à Amanvillers, depuis dix ans, sont au cœur des actions menées....SUITE RL

Nos enfants soutiennent les soignants

Rédaction : LA et BD en confinement !

 

Nos enfants mettent du soleil dans nos cœurs, notre vie, en confinement et au travail.

Les  enfants d'Amanvillers ont pris  leurs crayons et dessiné pour nos soignants, nos commerces de proximité, pour tous les services indispensables à notre survie en cette période de crise et pour nos aînés de la résidence autonomie “Jean Claude Anguilla”.

La seule manière pour nos enfants de remercier notre personnel soignant, sera de dessiner leur espoir sur une feuille de papier. Un geste simple et gratuit pour dire merci.
Petit de taille, mais avec un grand cœur.

Confinement - La municipalité a mis en place un plan d’action

Article RL du 23 mars 2020 ICI

Séances de respiration à la résidence Autonomie « Jean Claude Anguilla »

Rédaction : LA, février 2020

 

Belle initiative de Guy Beets, professeur d'aïkido et président du club d'« Aïkido » d'Amanvillers qui propose des séances de respiration aux locataires de la Résidence.
Les participants apprécient ce nouveau service qui participe à leur bien-être et à la prévention de la perte d'autonomie tout en renforçant le lien social.

Les bienfaits des techniques de respiration :

L’Aïkido a été créé dans les années 1840 par Maitre Morihei UESHIBA. Pour cet art martial il a mis au point une technique de préparation basée sur la respiration et l’assouplissement.
Les techniques de respiration permettent un entretien de ce qu’on appelle le deuxième cerveau, le ventre, respirer en se concentrant sur son ventre permet un massage des organes qu’il contient (le foie, la vésicule biliaire, l’estomac, la rate, le pancréas, l’intestin grêle, le gros intestin, les reins et la vessie). En liant des mouvements d’étirement à la respiration, il est possible de faire travailler tous ces organes pour les entretenir et leur permettre de fonctionner au mieux. Ce n’est pas une médecine, ce ne sont que des mouvements de bien-être qui, répétés régulièrement, permettent de se maintenir en meilleure forme physique et corporelle ce qui forcément améliore le mental.

Une séance de gymnastique douce à la Résidence autonomie, dans la joie et la bonne humeur !

Rédaction : 31 janvier 2020

Bien être et bien vivre ensemble

Rédaction : LA le 19 décembre 2019

 

Mercredi 11 décembre 2019, en compagnie de Noura Djidjelli, les locataires de la résidence autonomie ont pu échanger et faire connaissance avec Carole Godfroy, nouvel agent communal qui interviendra tous les mardis après-midi à la résidence autonomie  pour diverses activités, telles que des ateliers cuisine, bricolage, jeux de cartes et de société.

Toutes les personnes qui aimeraient découvrir la résidence et ces animations seniors seront les bienvenues et un café leur sera offert.

Rencontre “Bien être et bien vieillir” en collaboration avec le département

Un après midi récréatif en compagnie de Madame le Maire

Dernière mise à jour le 16.11.2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?